Le Roman de Rou : une histoire des ducs de Normandie écrite et pensée par un Normand, Wace, clerc de Caen.

Par Madame Laurence MATHEY

Professeur de langue et littérature du Moyen Âge à l'Université du Havre 

« Je suis Normand et je m’appelle Wace » (« Jou sui Normans, s’ai a non Guace ») : c’est ainsi que se présente, dans la Vie de saint Nicolas, l’auteur normand plus connu pour avoir rédigé  le Roman de Brut (1155) qui évoque le passé légendaire de la Grande-Bretagne, avec l’illustre roi Arthur, et le Roman de Rou (1160-1174), qui retrace toute l’histoire des ducs de Normandie qui deviendront, avec Guillaume le Conquérant, les ducs rois, maîtres de l’Angleterre. 

Notre présentation s’attachera plus particulièrement au Roman de Rou, que Wace entreprend d’écrire à la demande d’Henri II Plantagenêt. Nous tenterons de montrer comme son histoire des ducs de Normandie est marquée par un fort « patriotisme local », selon la formule de l’éditeur du texte, A.J. Holden. Au vu des quelques éléments biographiques dont nous disposons, Wace apparaît en effet très lié au milieu normand, puisque né à Jersey, il passa une bonne partie de sa vie à Caen et à Bayeux. Cet enracinement géographique est confirmé par les orientations locales de son histoire de Normandie, qui ont pu irriter ou à tout le moins lasser son illustre commanditaire, dont la vision de l’histoire et du pouvoir n’était pas tout entière centrée sur la Normandie. Est-ce la raison pour laquelle Wace fut congédié par le roi Henri II, qui lui préféra un autre historiographe ?

 

Tarif entrée : 4 €

Gratuit pour les étudiants sur présentation de leur carte et les membres de l'association

 

Jeudi, 26 novembre, 2020 - 18:15 - 19:30
Salle Michel Vallery
Concerne MHAD: